Analyse des résultats des régionales à Bray sur seine

08/12/2015 08:44

Les résultats des régionales sur la commune de Bray sur seine sont préoccupants. Nous avons comparé les résultats de 2015 avec ceux de 2010 et on s’aperçoit que les parties traditionnelles perdent des voix et que c’est le Front national qui les récupère.

 

 

Résultats 1er tour 2015

Résultats 1er tour 2010

Inscrits

1556

1 578

Abstentions

60,99 %

949

63,81 %

1 007

Votants

37,02 %

576 voix

36,19 %

571 voix

Blancs ou nuls

5.00 %

31 voix

2,98 %

17 voix

Le Front national (FN)

37,33 %

215 voix

14,62 %

81 voix

Liste d'Union de la droite (LR)

27,08 %

156 voix

31,23 %

173 voix

Liste d'Union de la gauche (PS)

17,53 %

101 voix

28,34 %

157 voix

Liste Debout la France (divers droite)

4,86 %

28 voix

3.61 %

20 voix

Liste Front de Gauche (FG)

4,69 %

27 voix

6,50 %

36 voix

Liste d'Europe-Ecologie-Les Verts

4,51 %

26 voix

5,05 %

28 voix

Liste d'extrême gauche (LO)

1,74 %

10 voix

1,44 %

8 voix

 

Un Front national en tête à Bray sur seine dans des proportions importantes voila le résultat des politiques menées  par les gouvernements de droite UMP comme de gauche PS qui se sont succédés pendant des années au plan national.

Si on regarde en détails ces résultats sur 1556 inscrits, il y a une forte abstention au niveau locale puisque 949 Braytois(e)s (60,99 %) n’ont pas participé au scrutin. Si on calcule les résultats avec le nombre d’inscrits : le Front national avec 215 voix fait 13,81 %, la droite LR avec 156 voix fait 10.02 %, le Parti socialiste avec 101 voix fait 6,45 %. Ces résultats donnent l’ampleur du désamour de nos concitoyens(es) vis-à-vis des politiques et de leurs discours.

La crise  actuelle les touche durement, ils ont l’impression que nos élus sont déconnectés de la réalité et des problèmes qu’ils rencontrent au quotidien (chômage, précarité, baisse du pouvoir d’achat, des retraites, la disparition des services publics, les fins de mois difficile, etc.…). La réforme territoriale qui est mise en place va continuer à accentuer cette cassure puisqu’elle va éloigner encore plus nos concitoyens(es) des lieux de décisions pour l’avenir du territoire et les politiques des bassins de vie.

Il faut rompre d’urgence avec ces politiques d’austérités inefficaces et mortifères. Il est temps que dans notre secteur nos élus(es) et nos politiques de tous bords soient à l’écoute de nos concitoyens(es) et se préoccupent de nos problèmes à savoir : le développement économique du secteur, le chômage, les transports, l’accès à la culture, etc. Nous ne voulons plus être les oubliés de la région car ce territoire souffre depuis des années d’une politique de régression sociale.

Je partage la douleur et la stupeur de nombre d’entre vous. Mais aussi la colère à l’égard de tous ceux qui nous ont entrainés dans cette impasse.

La solution à la crise majeure qui frappe le pays ne surgira ni du vote du 6 décembre ni de celui du 13 décembre mais de la démocratie qui permet à nos concitoyens(es) de s'investir pour la défense de leurs droits et pour mettre l'humain au cœur de toutes les questions sociales.

 

Alain Wallon

Bray sur seine "Autrement"