Le chèque énergie

27/11/2018 09:49

On nous parle du chèque énergie comme une des solutions pour payer les factures d’énergie. Mais quand est-il vraiment !

Le chèque énergie est une aide au paiement des factures de tous types d'énergie, qui a remplacé les anciens tarifs sociaux de gaz et d'électricité. Il est entré en vigueur en 2018 sur tout le territoire français.

Le chèque énergie peut également être utilisé pour financer une partie des travaux d’économie d’énergie dans le logement.

Pour obtenir ce chèque énergie, il faut certaines conditions :

Le chèque énergie est attribué sous condition de revenus. Les bénéficiaires sont donc les foyers aux faibles ressources. 

Le chèque énergie est attribué aux ménages dont le revenu fiscal de référence annuel ne dépasse pas

  • 7 700 euros par an pour une personne seule (soit 641,66 € par mois),
  • 11 550 euros pour un couple (962,50 € par mois),
  • plus 2 310 euros par personne en plus dans le foyer.

Le montant minimal est de 48 euros annuels. 

Le montant maximal du chèque énergie est quant à lui fixer à 227 euros par an. 

Ces plafonds seront augmentés en 2019.

Démarche et procédure

En principe, les bénéficiaires du chèque énergie n'ont aucune démarche à accomplir. C'est l'administration qui se charge du versement, de façon automatique. 

Chaque année après les envois des déclarations revenues, le fisc adresse la liste des ménages bénéficiaires du chèque énergie à l’Agence de Services et de Paiement, qui est en charge de la remise des chèques.

Le bénéficiaire n'a donc aucune demande de chèque énergie à adresser: il reçoit son chèque automatiquement par courrier adressé dans sa boîte aux lettres. Il faut donc avoir déclaré ses revenus pour recevoir le chèque énergie. Y compris lorsque vous n'êtes pas imposable.

Source du document : Droit-Finance

 

Pour certaines familles ce chèque énergie est une aide importante. Actuellement 3,6 millions de ménages touchent ce chèque en 2018.

La meilleure façon d’aider ces personnes en difficultés et l’ensemble de la population est d’augmenter les salaires et les minima sociaux, de supprimer la hausse de la CSG, de baisser les taxes sur les produits de premières nécessités : Gaz, Eau, Electricité, Essence et d’améliorer la protection sociale.