Notre Maire en campagne

22/02/2015 10:24

Alors que de nombreux chantiers ont été lancé par l’équipe municipale dans notre commune (aménagement de la grande rue, mise en place des rythmes scolaires, Agenda 21, ect…).

 

Un article paru dans le parisien du 09/02/2015 a attiré notre attention. Nous apprenons que monsieur le Maire est candidat aux élections départementales, qui se dérouleront les 22 et 29 mars 2015, sous les couleurs du parti socialiste.

 

Pourtant, lors de l’élection municipale de 2014, il déclarait sa flamme et son attachement à notre commune. D’ailleurs, dans son programme de campagne, de l’ambition pour Bray, il présentait tout une série de propositions pour le développement économique notre commune.

 

Il écrivait aussi " Nous sommes tous attachés à la sérénité de notre vie rurale, l’implication de chacun d’entre nous est nécessaires pour le maintenir."

 

Comment va-t-il pouvoir s’impliquer dans ce programme alors qu’il cumule déjà plusieurs fonctions à savoir :

  • Maire de Bray sur seine
  • Conseiller du président de l’Union des maires de Seine et Marne.
  • Vice Président de la communauté de communes de la Bassée Montois en charge de la petite enfance.
  • Président du Syndicat Intercommunal d’Adduction en Eau Potable de la région de Bray sur seine

Si demain, il est élu, nous aurons un Maire régulièrement absent de la commune. On nous expliquera qu’il faut être au département pour faire entendre la voix de la commune mais nous savons aussi très bien que c’est un leurre. Il reproduit ainsi le même schéma que nos politiciens qui cumulent ainsi plusieurs mandats dans différentes instances rendant ainsi le travail moins efficace.

 

Alors nous posons cette question : Que vont devenir les belles promesses de campagne de 2014 sur  l’avenir de notre commune ?

Lors de cette campagne, j’avais dit un homme = un mandant estimant que le cumul était un frein à l’efficacité du travail pour la gestion de notre commune.

Monsieur le Maire a fait un autre choix c’est son droit, les Braytois et les Braytoises en tireront les conséquences en fin de mandats lors des élections municipales de 2020.

 

Alain Wallon

Tète de liste de Bray sur seine "Autrement".

Aux élections municipales 2014.