Parlons école.

29/11/2016 09:30

Lors du conseil municipal du 02 novembre 2016, Monsieur le Maire a donné des informations sur ce dossier. L’équipe municipale a fait le choix de faire une extension de l’école Jehan de Brie.  

Monsieur le Maire a évoqué le rendez-vous qu’il a eu avec la sous-préfète de Provins. Ce rendez-vous a permis d’obtenir l’assurance d’un accompagnement financier de l’ordre de 80% pour la construction de l’extension de l’école sur un budget global d’approximativement de 4 millions d’euros, pour une surface de 1400 m². Pour ce faire le projet doit être déposé pour le 15 janvier 2017. Monsieur le Maire rappelle que les parcelles et la création de voirie ont déjà été financées en 2016, puis signale que le choix de l’architecte se fera avec l’aide d’un Assistant à Maîtrise d’Ouvrage, d’ici début décembre, les esquisses de la future école seront présentées avant fin décembre.

L’extension se fera à côté de l’école Jehan de brie

Pour rappel : le plan prévisionnel de financement des travaux pour l’achat de parcelles et création de voirie pour l’extension de l’école Jehan de Brie a été voté lors du conseil municipal du 02/03/2016 :

 

Achat de terrain

Aménagement

des terrains

Total

Demande de subvention de 80 %

Reste 20 % à la charge

de la commune

400 000,00 €

300 000,00 €

700 000,00 €

560 000,00 €

140 000,00 €.

 

Notre avis :

Sur ce dossier, l’équipe municipale a fait le choix de faire une extension à coté de l’école Jehan de Brie.

C’est son choix mais une autre solution était possible. Nous pensons qu’il aurait été préférable de construire une nouvelle école car le bâtiment Jehan de Brie date des années 1950. Il n’est plus très adapté avec la situation actuelle. Il aura à subir à plus ou moins long terme des rénovations couteuses pour son maintien en fonctionnement comme tous les bâtiments de cette génération.

Ce nouveau groupe scolaire aurait pu comprendre une école maternelle, une école primaire et un plateau multisports. Il aurait pu être édifié, sur les anciens terrains des écoles Louis Pergaut et Jean de la Fontaine, sur un ensemble foncier de 11700 m². ou se trouve déja le restaurant scolaire évitant ainsi le déplacement des enfants pour les repas.

Actuellement, nous avons 3 classes de maternelles et 8 classes de primaires. 

Le projet composé aurait la répartition suivante :

·         Pour l’école maternelle 3 classes, une salle de repos et une salle d’activité.

·         Pour l’école primaire 9 classes, une salle informatique.

·         Un plateau multi sport bien équipé, un espace de récréation à l’abri des intempéries pour chaque école.

Nous avons réalisé une ébauche d’implantation  des écoles et des différents bâtiments sur la parcelle de 11700 m². Les deux écoles seraient indépendantes et situés prêts du restaurant scolaire. Un parc multisports serait implanté à coté des écoles. Ce choix permettait de regrouper l’ensemble des bâtiments et aux parents de récupérer plus facilement les enfants. 

Voir le plan d’implantation cliquant sur ce lien : Plan des écoles 

Pour le financement comme le dit monsieur le maire lors du conseil municipal on pouvait avoir des subventions de l’ordre de 80 %. Les 20 % restants sont à la charge de la commune. Des prêts peuvent être demandés auprès de la caisse des dépôts¹.

 

Exemple de financement :

Nous avons pris pour hypothèse la construction d’un groupe scolaire d’un montant total 10 000 000,00 €. La commune aurait à emprunter 4 000 000,00 €.

Nous avons fait 2 simulations de prêts sur 30 ans avec 2 taux d’intérêt différent et des échéances constantes :

 

1 - pour un emprunt de 4 000 000,00 €, un taux d’emprunt 1,00% sur 30 ans.

Capital emprunté

4 000 000,00 €

 

Total de l’emprunt

4 631 609,09 €

Montant de l’échéance / mois

12 865,58 €

 

Intérêts d’emprunt

631 609,09 €

Pour la commune le remboursement du prêt serait 154 386,96 € par an.

 

2 - pour un emprunt de 4 000 000,00 €, un taux d’emprunt 2,00% sur 30 ans.

Capital emprunté

4 000 000,00 €

 

Total de l’emprunt

5322520,41 €

Montan de l’échéance / mois

14 784,78 €

 

Intérêts d’emprunt

1322520,41 €

Pour la commune le remboursement du prêt serait 177 417,36 € par an.

 

Voir les tableaux en cliquant sur ses liens :

Simulation de financement taux de 1% sur 30 ans

Simulation de financement taux de 2% sur 30 ans

Les emprunts à long terme sont pour les collectivités locales les mieux adaptées car ils sont renégociables à chaque exercice budgétaire.

La commune dispose d’un autofinancement de 776 287,17 € (Chiffres extraient du budget prévisionnel de la commune élaboré en mars 2016).

 

Le projet que nous proposons à le mérite de préparer l’avenir et d’avoir un établissement neuf prévus pour 40 à 50 ans. Il permettait de résoudre les difficultés : de stationnement, d’accès aux écoles, d’entretien du bâtiment de l’école Jehan de Brie et le déplacement des enfants pour la restauration scolaire. On mettait à disposition une structure plus adaptée pour l’éducation et l’épanouissement de nos enfants.

 

Nous pensons que ce dossier est fait dans la précipitation. Il aurait mérité une étude plus approfondie car il est très important pour notre commune. Notre analyse a été réalisée avec l’appui d’anciens maires et d’élus de notre connaissance. Financièrement ce projet est couteux pour la commune mais ils ont jugé que cette proposition de construire un groupe scolaire neuf est une très bonne réflexion et qu’elle est réalisable avec une gestion rigoureuse du budget.

 

¹ La Caisse des Dépôts, gestionnaire de l’épargne réglementée (livret A, livret de développement durable et livret d’épargne populaire), accompagne le financement de projets de développement des territoires, grâce à des prêts de long terme à taux privilégiés. Le prêt croissance verte à taux zéro permet de financer les investissements du secteur public local dans le domaine de la transition écologique, sont potentiellement éligibles : la rénovation de bâtiments publics, ainsi que la construction de bâtiments publics à énergie positive ; les infrastructures de transports propres (TCSP, ferroviaires...) et les énergies renouvelables ; les infrastructures d’alimentation en eau potable et d’assainissement collectif et investissements en faveur de la biodiversité. En 2015 la caisse des dépôts a prêté à un taux d’intérêt  moyen de 1,53% pour les investissements du secteur public.

² La dotation globale de fonctionnement (DGF) constitue de loin la principale dotation de fonctionnement de l'État aux collectivités territoriales

 

Capital emprunté

4 000 000,00 €

 

Total de l’emprunt

5322520,41 €

   

Montan de l’échéance / mois

14 784,78 €

 

Intérêts d’emprunt

1322520,41 €