Projet d’Aménagement et de Développement Durable de la communauté de communes Bassée Montois.

18/12/2018 08:05

Mercredi 05 décembre 2018 une trentaine de personnes ont assisté à la réunion sur le Projet d’Aménagement et de Développement Durable de la communauté de communes Bassée Montois.

Une présentation du projet a été faite puis un débat a eu lieu. Au cours de ce débat plusieurs points ont été abordés :

La densification des espaces bâtis (dents creuses*, opération de renouvellement et changement d’usage des constructions existantes) pour les communes rurales. Afin de contrer une trop forte pression foncière, sur les espaces agricoles, l’État demande de limiter la création foncière aux dents creuses des villes et villages, c’est-à-dire d’utiliser de préférence, les espaces vacants intra-muros (espaces verts ou les terrains non utilisés, etc.…) à la colonisation de nouveaux espaces, empiétant sur le domaine agricole.

Certains participants se sont étonnés de cette proposition et ont dénoncé le bétonnage de nos villages. En clair les dents creuses (espaces verts ou les terrains non utilisés dans nos villages) vont être dans la mesure du possible transformé en terrain à bâtir. Fini les espaces verts dans les lotissements ou les terrains inutilisés entre deux maisons.

Affirmer  l’intérêt  du  territoire  intercommunal  pour  la  réouverture  des  gares ferroviaires  de  Flambouin-Gouaix  et  de  Leudon,  ainsi  que  pour  la  création  d’un échangeur A5/D976 (Yonne).

Un intervenant reconnaît que la proposition est intéressante mais que depuis des années on parle de la réouverture de ces gares. La libéralisation, l’ouverture à la concurrence et la privatisation du réseau ferroviaire de la SNCF ne pressage rien de bon car les lignes inexploitées, peu rentables ou peu fréquentées risquent d’être fermées.

Concernant, la création d’un échangeur A5/D976 dans l’Yonne au niveau de Serbonnes :

Le maire de Bray sur est intervenu pour dire qu’il n’était pas favorable à cette proposition et qu’un vœu avait été émis dans se sens par son conseil municipal.

Un intervenant signal que cette création peut permettre le développement de notre secteur mais qu’il va falloir que les élus réfléchissent sur le problème de circulation (10 000 véhicules jour) et qu’une étude d’une déviation pour la traversée de Mousseaux les Bray, Bray sur seine et Mouy sur seine serait la bienvenue.

 

D’autres points ont été abordé voir les vidéos ci-dessous réalisées par Alain Metayer

 

Cliquez ici : LE PADD présenté en réunion publique à Bray sur seine.