Vimpelles Les lutins vous plongent encore dans la féérie de Noël

14/12/2016 12:01

Article parut sur le site de la république de seine et marne 13/12/2016 à 11:18 par Sébastien LATTANZIO

Les visiteurs peuvent découvrir 25 mises en scènes proposées dans l'ensemble du village, sans compter les maisons décorées.

Depuis le 3 décembre, le va-et-vient des voitures est incessant dans les rues de Vimpelles. Nombreux sont ceux qui viennent admirer le travail de décorations des bénévoles de la commune. Rendez-vous les 17 et 18 décembre pour un week-end de fête 

Les visiteurs peuvent découvrir 25 mises en scènes proposées dans l'ensemble du village, sans compter les maisons décorées. -

Nadine Delattre est un maire heureux et inquiet. Heureux car les lutins de la commune ont encore réalisé un travail extraordinaire pour décorer leur village aux couleurs de la féérie de Noël. Inquiet car la qualité du travail faisant son effet, le bouche à oreille amène un peu plus de monde chaque année dans le village. L’an dernier, le temps d’une journée c’est ainsi 7000 personnes qui étaient venues découvrir le village, son marché de Noël et assister au feu d’artifice.

25 tableaux

Samedi 17 décembre, les 25 tableaux disposés dans le village, et les maisons décorées par les habitants vont donc attendre les visiteurs. Le marché de Noël sera ouvert de 14 à 21 heures et le feu d’artifice sera tiré à 18h30. Le dimanche 18 décembre, ce sont le petit train et la calèche du père Noël qui animera le village.

Afin de recevoir dans les meilleures dispositions les visiteurs, quatre parkings éclairés vont être créés le temps du week-end à chaque entrée du village, un cinquième étant situé au cœur du village.

Sécurité renforcée

La sécurité sera aussi renforcée. En attendant ce week-end, Nadine Delattre profite de la joie des visiteurs : « Dès le 3 décembre c’était fou avec une certaine affluence. Ce premier week-end a très bien marché ».

« C’est galvanisant pour les lutins »

Un succès qu’elle voit par le nombre mais qu’elle apprécie par l’échange : « Le vin chaud permet de recueillir les sentiments des gens et c’est galvanisant pour les lutins qui le proposent. Entendre les gens mettre en valeur le travail de toute une année est un bonheur ».

Alors que le succès amène son lot de contraintes, Nadine Delattre n’espère qu’une chose pour les 17 et 18 décembre : « Que petits et grands en prennent plein les yeux et que tout se passe bien ». Il ne reste plus qu’à la magie de Noël d’agir.